Logement

Publié le par Marine

J’habite donc à l’hôtel. Je suis au numéro 608. Juste à côté il y a la chambre de Guillaume, et en face il y avait celle de Ahmed. Mais Ahmed a rencontré un autre français avec qui il s’est mis en colocation hier. Ils ont sût qu’il restait une chambre pour deux de libre, et ont sauté sur l’occasion. Les chinois pensent systématiquement que les européens préfèrent habiter seuls, mais vivre à deux n’est pas non plus la fin du monde. Personnellement je n’ai encore rencontré aucune fille. Alors j’attends patiemment qu’une chambre se libère à la résidence des étudiants étrangers.

Aujourd’hui l’hôtel m’a confié la clef de ma chambre. Jusque là je fermais ma porte à clef en cliquant un bouton sur la poignée et en claquant la porte. Pour ouvrir, il fallait demander à une dame qui reste à l’étage en permanence rien pour ça. Il y a un bureau comme ça à chaque étage. De cette façon pas besoin d’aller systématiquement au rez-de-chaussée à la réception demander la clef, et surtout, pas moyen de perdre sa clef. Ce système est pratique mais un peu chiant car dès que l’on sort de la chambre, même pour aller dans la chambre du voisin, il faut fermer à clef et demander systématiquement à réouvrir juste après. Et ce matin, quelqu’un de la réception m’a dit qu’il avait découvert ma chambre ouverte (mais fermée) alors qu’il était tard et que je n’étais pas dedans, et que ce n’était pas bien, qu’il fallait que je fasse très attention. Pour être sûr que je ferme bien à chaque fois, il m’a donné la clef de la chambre. J’ai été surprise car je faisais justement très attention à ça et je n’arrive pas à savoir de quand date cette histoire…en tout cas personne n’est rentré chez moi.

Publié dans Quotidien

Commenter cet article