Xian

Publié le par Marine

Vendredi soir Guillaume, M.Bassir et moi avons pris l'avion pour Xian. Nous avons mis plus de temps en taxi entre l'hôtel et l'aéroport de Wuhan, qu'en avion entre Wuhan et Xian mais on a fini par y arriver.

 

On a rapidement posé  nos affaires chez M.Bassir qui nous hébergeait pour les deux jours, Gemal nous a rejoint, et nous sommes allés tous ensemble au Sofitel passer la soirée. Le Sofitel est un hôtel 4 ou 5 étoiles de Xian où beaucoup d'étrangers passent et où un groupe de colombiens jout tous les soirs de la semaine dans le bar du rez-de-chaussée. Niveau dépaysement, c'était pas terrible, mais ça fait toujours une sortie.

Le lendemain nous sommes partis Guillaume, Gemal et moi  sur les coups de 9H00. Rendez-vous avec la guide de la journée.

 

Je ne vais pas développer toutes les visites mais voici quelques photos :
La pagode de l'Oie sauvage :

Photo de famille avec Gemal en Bob AE


Village néolithique de Banpo :

Pas très intéressant au passage...


Midi : repas dans un restaurant hors de prix pour touristes (non pas Tourist..). On s'est donc contenté d'un plat de nouille par personne.

Armée des soldats de terre cuite :

J'attendais ce moment avec impatience car c'est ce qui m'intéressait le plus parmi toutes les visites de la journée. Et c'était vraiment impressionnant ! je crois que je serai toujours étonnée de voir autant de statues de cette taille et de cette qualité, toutes alignées minutieusement comme s'il s'agissait d'une véritable armée...

Les photos ne sont pas d'une grande qualité vu le manque de lumière. Le flash ne marchait pas car on était trop loin. grrr tout ça pour acheter des cartes postales !

Bob Ae et Promo 05 : une pierre deux coups. C'est pas magnifique ?



Nous sommes rentrés dans la soirée et nous sommes un peu baladés dans la ville et plus particulièrement près de la Tour du Tambour et de la Tour de la Cloche, et dans le quartier musulman. Il y a plein de petites boutiques sympa un peu partout c'est cool. On sent qu'ici il y a beaucoup plus de touristes (mais toujours pas de Tourist...) car à Wuhan on ne trouve rien de tel. On a mangé une spécialité de Xian dont je ne me souviens deja plus le nom, honte à moi...


 


Ensuite on a rejoint M.Bassir dans un restaurant français super classe pour récupérer les clefs. Je ne suis pas allée souvent dans des restaurants aussi chics. J'ai particulièrement apprécié le piano qui jouait "Hélène je m'appelle Hélène" au moment où nous sommes arrivés. Mais encore une fois ce n'est pas le genre d'endroit où j'aime aller, surtout quand je sais que je suis dans une ville comme Xian et qu'on peut trouver ce genre de restaurant partout en France. Moi je dis ça... je dis rien.

Dimanche matin Guillaume et moi échangeons nos billets de trains : retour mardi dans la journée au lieu du dimanche soir. Nous nous galérons gentiment à la gare. Heureusement que Gemal a quelques connaissances qui ont pu nous aider par téléphone. On s'en sort bien au final. Ensuite on essaye de chopper un bus pour aller à la montagne sacrée de Huashan. Mais ils partent surtout le tôt matin. Nous finissons quand même par en trouver un mais nous devons attendre une heure qu'il se remplisse assez pour pouvoir partir.

La bonne équipe


Nous arrivons à Hua Shan en milieu d'après-midi. Nous trouvons un taxi qui nous emmène jusqu'à la billetterie. Le principe est le même que pour Wudang Shan : l'accès est bloqué et il faut prendre un bus spécial pour y aller. Nous prenons donc l'un de ces bus pour aller jusqu'au téléphérique.


Au début nous avions l'envie de grimper la montagne de nuit et d'arriver en haut pour le lever du soleil. Ça fait économiser le téléphérique et la nuit d'hôtel. Mais on n'était pas très équipé pour la grimpée dans le froid et pas très chaud pour faire 6 heures de montée. Les 3 heures de Wudang Shan m'avaient déjà bien fait mal...


alors nous avons pris le téléphérique jusqu'au Pic du Nord, et grimper le reste de la montagne jusqu'au Pic de l'Est (et si vous avez un esprit de déduction assez développé vous comprendrez qu'il y a un Pic de l'Ouest et un Pic du Sud). ça nous a quand même pris presque 3 heures au final...

A la nuit tombée nous voulions trouver un hôtel au Pic de l'Est mais nous n'avons trouvé qu'une grande maison. Nous avons demandé à dormir là... il n'y avait que des chinois qui n'avait pas trop l'air de vouloir qu'on reste là pour la nuit. Je crois qu'aucun étranger ne vient s'aventurer dans ce genre d'endroit. Nous finissons pas négocier un chambre pour 3 à 110Y. Je pense qu'on aurait pu descendre beaucoup plus bas vu l'état de ladite chambre. Mais nous sommes très mauvais en marchandage....

Nous avons donc suivi notre hôte jusqu'au premier étage et avons découvert notre chambre : 5 lits avec une bassine et un thermos d'eau chaude pour salle de bain. Les photos que j'ai faites sont floues, mais je peux vous dire que j'étais contente d'avoir emmené mon sac a viande ! les draps sentaient très mauvais, pleins de miettes qui dataient d'on-ne-sait-quand et une odeur de moisi régnait gentiment. Il manquait des carreaux aux fenêtres et des feuilles de papiers avaient été mises en guise de remplacement... je peux vous dire qu'on a eu froid ! On a d'ailleurs bien été obligé de rentrer dans ces draps pour ne pas congeler... J'avoue avoir réussi a dormir quelques heures, malgré les bruits bizarres de la nuit (au fait Guillaume c'était un rat ou un écureuil tout compte fait ?). Mais je peux vous dire que c'était pas très rassurant du tout. En tout cas l'expérience était bonne à prendre.

Sur les coups de 5H30 on a entendu des gens dehors, sûrement des grimpeurs de la nuit. On décide donc de monter au Pic de l'Est pour aller voir le lever du soleil. On n'était pas venus là pour louper ça !! Alors nous avons quitté notre chambre et rejoins le sommet où d'autres chinois étaient déjà là. Seul problème : il faisait encore nuit. Le temps que le soleil montre le bout de son nez il était 7H30. Nous avons donc attendus près de deux heures dans le froid et le vent... si on n'est pas malade après ça !! mais le lever du soleil était vraiment beau ! (photos à venir)

 

Ensuite nous sommes redescendus de la montagne et avons pris deux bus avant de rentrer à Xian. Même si nous étions très fatigués et avions très envie de prendre une douche, nous n'avons pas perdu de temps et sommes allés dans le quartier musulman visiter la mosquée qui est vraiment très jolie.

 

Retour chez Gemal, mais pas de douches parce que chez lui l'eau chaude n'est dispo qu'entre 18 et minuit... pas top du tout. Fin de la journée, il est temps pour Guillaume et moi d'aller prendre notre train pour rentrer. L'espérience fut intéressante. Je crois que c'est impossible de prendre un train si on n'a pas de billets vu le nombre de contrôles à l'entrée de la gare, à la montée du train, dans le train, à la sortie du train et à la sortie de la gare. Impressionnant. T'as pas intérêt à oublier ton ticket ! Le départ a quand même eu 1h30 de retard. A 22H00 nous avons eu accès au quai. Nous avons rapidement trouvé nos couchettes. Nous avions des « couchettes dures » et étions tout en haut. C'était pas très grand mais suffisant. On ne s'est même pas posé la question de la propreté des draps. Vu ce qu'on avait vécu la veille je crois qu'on est immunisé ! Et on a dormi jusqu'au lendemain. Arrivée à Wuhan vers 14h, et retour à la résidence avec une douche bien méritée ! Mmmmm... !

 

Je prends donc un petit break avant de repartir demain en fin d'après-midi avec les suédois et les norvégiens.

Publié dans Baroudage

Commenter cet article

Siraj 19/11/2006 22:39

Salut!!  quelles photos... des super  beaux paysages j'adore ces photos, porte toi bien et passe mes salutations a ton equipe surtout a Jemal.

Marine 22/11/2006 07:38

Merci Siraj !Je passerai le message à Gemal, pas de pb.Au fait j'ai rencontré des gens qui fument la shisha ici ! trop bien !

gerien 09/11/2006 10:37

^^ Marine, tu devrais changer le matériel de base du routard qui se respecte en ajoutant un sac à puces en plus de la serviette double ourelet et de la brosse à dent.En tout cas, c'est vraiment dépaysant tout ca...

rod 08/11/2006 11:51

youhou une vrai aventuriére en Chine :)Et puis il est pqs si mal cette article, tu as même reussi a y mettre quelque photos

rod 08/11/2006 11:48

Enfin des photos, youhou, une vrai aventuriére en Asie :) il n'est pas si mal que ça ton article finalement.

Far 08/11/2006 08:15

> au fait Guillaume c'était un rat ou un écureuil tout compte fait ?

J'ai toujours un doute, mais vu le nombre d'écureuils qu'on a vu le lendemain, c'était sans doute ça. Enfin sur le coup ce n'était vraiment pas rassurant ! J'espère que je ne t'ai pas réveillé à cause de ça ;)